Philippe Annocque  

 

NOTES SUR LES NOMS DE LA NATURE 

 illustrations de Florence Lelièvre 

 

parution 17 novembre 2017

110x180 mm, 40 pages, 21 dessins n&b

12 euros - isbn : 978-2-9540211-6-4

 

J’en voyais partout,

on ne trouvait que ça sous nos pas,

il y en avait tant

qu’il a bien fallu que je sache

que ça s’appelait des crépidules.

 

 

 

La relation du langage au monde est la substance de ces Notes : la créature, élue parmi oiseaux, arthropodes, plantes, champignons…, surgit du nom que lui a donné l’homme. Les voilà condensés en un bref fragment – deux à dix lignes, il n’en faut guère plus à l’auteur pour faire émerger un petit monde –, fixés dans la mutuelle image qu’ils renvoient.

 

Pour jouer avec ces Notes, Florence Lelièvre a croqué et pioché en allant dans la nature, au musée d’Histoire naturelle ou au bout du pinceau et du fusain, afin de trouver un peu de justesse quand décidément, non, le dictionnaire ne pouvait plus rien pour elle.

 

Philippe Annocque a publié une dizaine d’ouvrages, dont les derniers, Pas Liev et Élise et Lise, ont paru chez Quidam.  

 

 

> presse

 

« Le cydippe,

comme tous les cténaires,

est parfaitement adapté

à la vie pélagique. »

 

J’ai lu cette phrase

quand j’étais enfant.

 

Je m’en souviens.