Hetzel [dir.] 

 

VIE PRIVÉE ET PUBLIQUE DES ANIMAUX

 

préface de Louis Janover

 

Texte établi d’après l’édition complète, revue et augmentée, Paris, Hetzel, 1867.

165x235x55 mm, relié, coffret 2 tomes, 384 et 288 pages, plus de 300 illustrations n&b

48 euros - isbn : 978-2-9540211-0-2

 

 

 

 

Et si les Animaux opprimés depuis la nuit des temps se révoltaient et, pour faire entendre leur voix et sortir enfin de l’esclavage, exigeaient une Constitution conforme à leurs besoins ? Ces cahiers de doléances, réunis grâce à la vigilance d’écrivains publics attentifs, exposent les griefs, les revendications et les avanies de chaque famille animale, tandis que Grandville fait vivre devant nous leur société, avec ses cauchemars et ses rêves qui répondent à ses propres visions.

Une nuit de 1840, au Jardin des Plantes à Paris, l’Assemblée générale des Animaux a décrété après délibération les trois articles suivants :

Art. Ier. Il est ouvert un crédit illimité pour la publication d’une histoire populaire, nationale et illustrée de la grande famille des Animaux.

Art. II. Pour éloigner l’ignorance et la mauvaise foi, ces deux fléaux de la vérité, l’ouvrage sera écrit par les Animaux eux-mêmes, seuls juges compétents.

Art. III. Comme les arts et la librairie sont encore dans l’enfance parmi eux, la nation s’adressera, par l’intermédiaire de ses ambassadeurs, pour illustrer cet ouvrage, à un nommé Grandville, qui aurait mérité d’être un Animal.

 

 

presse 

 

Le livre et sa genèse


Tandis que, au mitan du XIXe siècle, les livres illustrés connaissent une grande popularité, Hetzel propose au caricaturiste Grandville l’illustration des Scènes de la vie privée et publique des Animaux. Ce sera là le premier ouvrage publié par le jeune éditeur et celui qui consacrera Grandville. Ils dressent ensemble une liste de trente-cinq animaux que Hetzel soumet ensuite à des écrivains prestigieux, sans leur imposer de contraintes formelles. Il en ressort un ensemble se composant au final d'une trentaine d'histoires, lesquelles témoignent d’une grande diversité de styles.

 

Les auteurs ayant collaboré à Vie privée et publique des Animaux sont : Honoré de Balzac, Louis Baude, Émile de la Bédollière, Pierre Bernard, Gustave Droz, Benjamin Franklin, Jules Janin, Édouard Lemoine, Alfred de Musset, Paul de Musset, Mme Ménessier-Nodier, Charles Nodier, George Sand, P.-J. Stahl (nom de plume de Hetzel) et Louis Viardot.

 

À l'instar de La Comédie humaine, il s’agit de dresser un portrait critique de la société de

l’époque en plusieurs tableaux – comme le suggère le sous-titre : Études de mœurs contemporaines. Grandville a alors déjà posé les fondements de son œuvre, notamment dans Les Métamorphoses du jour (une suite de lithographies publiée en 1828-1829), en recourant à une hybridation entre l’homme et l’animal. Dans cette veine anthropomorphique, il a également à son actif l’illustration des Fables de La Fontaine (1838). En jouant à nouveau des frontières entre homme et animal, la réalisation de cet ouvrage lui permet de poursuivre sa réflexion. Grâce à la précision et au réalisme de ses traits, il rend compte de la condition humaine avec un sens de l’observation et un humour saisissants, une vision tout à fait singulière que d’aucuns ont attribuée à un « précurseur du surréalisme ».

 

 

LOUIS JANOVER, préfacier de Vie privée et publique des Animaux

 

Louis Janover, né en 1937, se passionne très tôt pour le surréalisme ; il rejoint le groupe en 1954, avant de s’en éloigner et d’animer la revue Front noir (1963-1967).

On retrouve dans sa démarche l’empreinte de Grandville qu’il avait découvert dans l’ouvrage de Georges Hugnet, Fantastic Art. Dada, Surrealism : trois de ses livres portent sur la couverture la marque du dessinateur, et nombre de ses développements sont d’une certaine manière le prolongement d’une œuvre qui déroule sous nos yeux la métaphore de l’aliénation du monde moderne en même temps que le tableau d’un autre monde, ouvert sur l’utopie.  

 

 

 


TABLE

 

TOME I

 

 Note des éditeurs

 

Préface 

 Louis Janover

Note d'intention de la première édition 

 P.-J. Stahl

Prologue 

P.-J. Stahl

Résumé parlementaire

 P.-J. Stahl

Histoire d'un Lièvre

P.-J. Stahl

Peines de cœur d’une Chatte anglaise

Honoré de Balzac

Les aventures d’un Papillon

P.-J. Stahl

Les contrariétés d’un Crocodile

Émile de la Bédollière

Oraison funèbre d’un Ver à soie

P.-J. Stahl

Voyage d’un Moineau de Paris

George Sand

Vie et opinions philosophiques d’un Pingouin

P.-J. Stahl

Les doléances d’un vieux Crapaud

Gustave Droz

Le premier feuilleton de Pistolet

Jules Janin

Le Rat philosophe

Édouard Lemoine

Les souffrances d’un Scarabée

Paul de Musset

Un Renard pris au piège

Charles Nodier

Guide-Âne

Honoré de Balzac

Les contradictions d’une Levrette

Gustave Droz

Topaze, peintre de portraits

Louis Viardot

Voyage d’un Lion d’Afrique à Paris

Honoré de Balzac

Au Lecteur

P.-J. Stahl

 

 

TOME II

 

Encore une révolution !

P.-J. Stahl

Histoire d’un Merle blanc

Alfred de Musset

Le mari de la Reine

Gustave Droz

Les amours de deux Bêtes

Honoré de Balzac

Les peines de cœur d’une Chatte française

P.-J. Stahl

Causes célèbres

Émile de la Bédollière

L’Ours

Louis Baude

Le septième ciel

P.-J. Stahl

Lettres d’une Hirondelle à une Serine

Mme Ménessier-Nodier

Les Animaux médecins

Pierre Bernard

Tablettes de la Girafe

Charles Nodier

Propos aigres d’un Corbeau

Gustave Droz

Souvenirs d’une vieille Corneille

P.-J. Stahl

Dernier chapitre

P.-J. Stahl